Depuis que le décès a été annoncé d’Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Président de l’Assemblée Provinciale du Katanga, Président du Conseil d’administration de la SNCC et leader de facto de l’UNAFEC, la classe politique katangaise est surmenée. Elle (la classe politique Katangaise) n’avait jamais anticipée la vacance du leadership Katangais post Kyungu.

Avant même l’inhumation de celui qu’on appelle la sentinelle du Katanga, les rumeurs sur les réseaux sociaux et dans plusieurs cercles Katanga insinuent l’implication par empoisonnement de Danny Banza dans la mort de Kyungu wa Kumwanza.

Discret et diplomate

Ambassadeur Danny Banza Maloba
Ambassadeur Danny Banza Maloba

Ces accusations apparaissant anodines ne le sont pas, car étant le seul politicien Katangais le plus proéminent dans les couloirs du pouvoir, Danny Banza est en lice de prendre le leadership Katangais afin de d’atténuer l’influence de son ancien protecteur Moise Katumbi Chapwe qui se désolidarise lentement mais surement du pouvoir de Felix Antoine Tshisekedi.

Homme discret et fin diplomate, Danny Banza remplit à la lettre les critères requis afin d’incarner le charisme de Feu Augustin Katumba Mwanke durant son règne d’Ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat auprès de Joseph Kabila Kabange.

 Sama Lukonde acolyte

Dany Banza député honoraire de la circonscription électorale de Likasi est l’une des personnalités politiques katangaises ayant fait le choix de se désolidariser avec le régime Kabila lors de la crise constitutionnelle de 2016 en demandant au seul représentant de son parti ACO et ministre des sports au sein du gouvernement de démissionner. Ce ministre n’est autres que Sama Lukonde, actuel chef du gouvernement congolais.

Les couloirs du pouvoir

La prise de position de Danny Banza l’a emmené au grand meeting de l’opposition anti Kabila en qualité tunique d’acolyte de Kyungu Wa Kumwanza et Moise Katumbi Chapwe. Il a aussi pris un risque majeur d’accueillir et loger Felix Antoine Tshisekedi quand le Katanga lui était inaccessible.

Depuis l’ascension de Felix Antoine Tshisekedi a la magistrature suprême, deux Katangais seulement ont leurs places dans la cour du « Duce ». Il s’agit de Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza la sentinelle deux Katanga et Dany Banza qui fait office d’ambassadeur itinérant du chef de l’Etat.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.