Il est probable que la province du Lualaba accueil en pompe et danse son leader de facto, Richard Muyej Mangez Mans, gouverneur élu du poumon de la République Démocratique du Congo. Le Lualaba n’a pas revu son leader depuis décembre 2020 lorsque le Gouverneur Muyej s’est rendu à la conférence des gouverneurs à Kinshasa.

Retenu à Kinshasa a ses frais et par le truchement de la Présidence de la république pour un supposé problème de gestion relevé par l’Inspection Générale des Finances (IGF) suite d’une mission effectuée au Lualaba en l’absence du gouverneur, Richard Muyej n’a plus remis ses pieds au Lualaba.

Avance rapide, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza decede, Moise Katumbi Chapwe se désolidarise de l’Union Sacrée pour la Nation, le chef de l’état doit trouver un politicien chevronné, charismatique et rassembleur qui fera la pierre angulaire sur laquelle Felix Tshisekedi devra axer sa politique dans le Grand Katanga a l’approche des élections prévues en 2023.

La vache Rose

Sachant qu’ignorer le Grand Katanga équivaudrai à un suicide politique, Felix Tshisekedi doit trouver quelqu’un avec le profile convenable pas seulement de rassembler les Katangais mais aussi faire face a Ensemble de Moise Katumbi. Parmi les grands noms seules Richard Muyej et Aimé Ngoy Mukena remplissent les critères. Apres examen et prise en compte de multiples paramètres, la vache rose n’est autre que Muyej Mangez Mans.

Kabiliste de Surcroit

Né un 31 décembre 66 ans passées, Richard Muyej est l’un des politiciens Katangais notables qui sont restés constant dans leurs idéologies et affiliations politiques. Réputés Kabiliste, nombreux observateurs se demandent comment cette alliance aura lieu. L’opinion se souviendra de la conversion du gouverneur Kyabula dans le Haut Katanga

Signes avant-coureurs

Quelques signes annonceurs du parti présidentiel sont en train d’être perçu ces derniers sur les réseaux sociaux. La province du Lualaba ne figure pas dans la liste de celles ou les elections doivent avoir lieu, les griots de la cours se font remarquer petit a petit en scandant des thèmes suggérant  au réchauffement des relations avec Richard Muyej. Le dernier en vogue est une vidéo du gardien du temple de Limete, Fils Mukoko qui chante le retour de Muyej.

Présentement en Afrique du Sud pour des raisons de convenance personelle, Richard Muyej reviendrai dans les jours qui suivent.

 

Par Jerry Nguwa

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.