Gracia Kasoki
Gracia Kasoki
Gracia Kasoki

L’histoire vient d’être marquée loin des frontières congolais par une de ses originaires. Devenant de plus en fréquent, l’ascension des congolais de la diaspora dans la sphère politique sous d’autres cieux vient de sceller l’adhésion d’une recrue. La liste s’élargit du jour au jour, Cecile Kenge sénatrice en Italie, Kompany bourgmestre en Belgique, Ambassadeur américain etc.

Course difficile

Gracia Kasoki Kitahwa, infirmière de profession et habitante de Montréal au Canada vient de remporter la mairie de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce sur un chevronné du politique municipal depuis plus d’une décennie, Lionel Perez. La course n’a pas été facile pour Madame Gracia qui a été menée pendant le dépouillement dans la matinée du 8 novembre 2021. Ce n’est qu’en début d’après-midi que la candidate originaire de la république du Congo a renversée la table en prenant ainsi la tête. La candidate de Projet Montréal l’a remportée de juste par 177 voix lui ayant offert un écart de 83 voix seulement sur son principal adversaire.

La bizarrerie

Etonnant, c’est le fait que la masse congolaise s’identifie toujours dans ce genre de réussite. Parallèlement au nord-coréen qui irons jusqu’à condamner à mort les leurs ayant prospérés ailleurs, pour le RD Congolais, la « ligne » se remarque dans la constitution. Elle stipule que : La nationalité congolaise est une et exclusive. Elle ne peut être détenue concurremment avec une autre nationalité. Elle est soit d’origine, soit acquise par l’effet de la naturalisation, de l’option, de l’adoption, du mariage ou de la naissance et de la résidence en République Démocratique du Congo. Quid de l’allégresse

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.