Long de 70 kilomètres, le tronçon Goma – Rutshuru n’est pas à facile à fréquenter. Ce tronçon n’est pas connu seulement pour son état de délabrement avancé mais aussi l’insécurité qui y règne. La cause de l’insécurité est la notoriété et la réputation inhumaine de coupeurs de route qui n’hésite pas à flageller ou soumettre aux supplices corporelles les personnes n’étant pas à mesure de payer le droit de passage. Et cela sans prendre en compte l’âge des usagers de la route.

Arrestation 

Dans la soirée du samedi 13 novembre 2021, l’Administrateur militaire du Territoire a monté une opération pour couper cette hémorragie. L’exercice était un succès et 4 militaires du 3416 régiment ont été appréhendés et transférés à Goma afin de comparaitre devant l’auditeur militaire. L’information nous a été relayé par des sources militaires qui ne sont pas autorisés de s’adresser à la presse.

Il est important de faire savoir que les militaires aussi bien connus de la population que de leur hiérarchie sont initiateur de ce mouvement depuis bien plus de 6 ans. Au mois d’Avril et de Mai 2021, les operateurs économiques et chefs d’entreprises de transport usant cette route ont hausse le ton afin que le gouvernement intervienne et fasse quelque chose.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.