Dans l’esprit du fair-play, et en guise de soutien aux léopards de la République démocratique du Congo, les équipes boyomaises jouant pour le compte de la Vodacom League 1 ont choisis de changer les heures de match pour permettre aux fans de foot de suivre le match de Kinshasa contrairement aux équipes Lushoises qui ont joués concurremment à l’équipe nationale ce dimanche 14 novembre 2021.

Petit Messi marque

A Kisangani, le C.S Makiso qui a joué son match à 10 heures contre Dynamique a perdu 1 but à zéro. Pour le deuxième match à 13 heures, le classico Boyomais opposant le T.S Malekesa à l’A.S Nika s’est joué jusqu’à la 12 -ème minute de jeu lorsque la défense de l’AS Nika a fauché un attaquant du TS Malekesa non loin du rectangle rouge et blanc. Le milieu de terrain Vert et Blanc, Petit Messi connu pour son adresse n’a pas pris du temps pour convertir le coup franc en but.

Agression physique

Dans l’euphorie de la célébration du but vert et blanc, un supporter de l’AS Nika est descendu de gradins et infiltrés l’aire de jeu ou il a pris l’arbitre a partie en violant son intégrité physique l’accusant d’avoir octroyés un coup franc gratuit à l’équipe adverse. En professionnel du football, l’arbitre avec l’appui des Lois de jeu de la Fifa n’a pas hésité à interrompre le match.

Suite du match

Contacte à Kisangani par la rédaction d’Hapamedia, l’ancien footballeur et mécène du football boyomais, Fariala Nyembo dit Fadja déplore la situation et pose la question de savoir, pourquoi les supporters de l’AS NIKA n’ont pas contestés le coup franc ? Si Petit Messi avait raté son but, auraient-ils agressés l’arbitre ?  La suite du match aura lieu le mardi 16 Novembre a 15 heures.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.