Codeco/droits tiers

Aucun jour ne passe sans pour autant entendre parler de la plus grande, la plus meurtrière et la plus organisée milice en Ituri, le CODECO. Au-delà des attaques répressives contre l’armée régulière, le CODECO n’hésite pas à semer la désolation et la terreur au sein de la population. Les attaques sont devenues de plus en plus fréquentes ces derniers temps.

 Mais pourquoi ?  

Nous apprenons des sources militaires et de la société civile en Ituri que la fréquence régulière et la brutalité des attaques n’est pas anodins. Le CODECO le fait délibérément afin d’avoir un grand pouvoir de négociation dans les négociations d’un cessez-le-feu initié personnellement par le Chef d’Etat Major General, le général d’armée Célestin Mbala Musense lors de sa dernière visite en Ituri avant de se rendre au Rwanda.

Les clauses de dites négociations ne sont pas connues de notre Rédaction. Généralement, les négociations avec les forces négatives finissent par l’intégration des troupes dans l’armée régulière, la promotion en grade de certains éléments et la poursuite en justice de quelques sacrifiés.  Hier lundi 15 Novembre matin les villages de DRODRO et LARGU ont été attaqué. Les humanitaires parlent de la population qui est en fuite vers BUNIA.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.