Colonel Donat/Droits tiers

Qui doute du pouvoir de la presse n’a qu’à revoir ses notes d’histoire. Et si cette démarche n’est pas suffisante, la référence de la presse par le moniker « Quatrième pouvoir » n’est pas anodin. C’est sur cette dernière que notre récit d’aujourd’hui se focalise.

 Suite a l’exposé de notre rédaction par l’infatigable Pierre Kahambwa dans « un colonel politicien » s’impose en tyran sur Tshipoyi du 17 novembre 2021, les réactions n’ont pas tardés à fuser de partout en République Démocratique du Congo.

La décision de la hiérarchie militaire est tombée ce vendredi 26 novembre 2021 en fin de matinée. Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le Lieutenant General Constant Ndima Kongba a suspendu Le colonel Donat Ndonda de ses fonctions d’administrateur militaire du territoire de Lubero. Il est ordonné de se présenter avec effet immédiat au cabinet du gouverneur à Goma pour prendre connaissance des faits lui reprochés.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.