Illustration/Droits tiers

 Les propos des politiciens congolais étonnent et de fois scandalisent l’opinion. Tous se cachent derrière :  » la politique est dynamique ». Ce lundi 29 novembre le farouche MUHINDO NZANGI, Actuel ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaires s’insurge en pilier de soutien à la décision impopulaire d’inviter l’armée ougandaise (UPDF) en République Démocratique du Congo pour la traque des ADF.

Dans sa déclaration de soutien, Muhindo déclare : « il y a 2 ans j’avais suggéré au chef de l’Etat les opérations conjointes avec l’Ouganda dans le Ruwenzori. La Seule solution pour mettre fin au massacre. Je le dis en tant que connaisseur et élu du coin ».

En revanche, cette sortie semble ne pas plaire aux électeurs kivutiens qui accusent Muhindo Nzangi d’avoir goûté aux délices du pouvoir et ne fait que soutenir le Chef de l’Etat dans le seul but de conserver son poste ministérielle. A entendre l’opinion, ceci est un revirement à 180 degrés car ce qu’on appelle diplomatie était trahison il y a quelques années.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.