Illustration/Droits tiers

Généralement paisible, la quiétude habituelle dans la ville de Butembo s’est vue interrompue par des coups de feu ce lundi 6 décembre 2021. N’en déplaise aux esprits belliqueux, les coups de feu émanaient des fusils du gouvernement congolais en dotation a la police nationale congolaise. La cause n’est autre que la dispersion d’un attroupement jugée dangereux et illégal

Morphologie nilotique

Au centre-ville de Butembo en face des locaux de Fédération des Entreprises du Congo (FEC), un groupe d’habitant a forcé un camion de marque FUSO a l’arrêt. Ce groupe a jugé que le camion transportait des infiltrés à la morphologie nilotique généralement associée avec l’ethnie Tutsi du Rwanda. Il voulait savoir l’origine et la destination finale de ces passagers à la morphologie « douteuse ».  

Les coups de feu de la police ont eu raison sur la masse et l’attroupement a été dispersé, les passagers ont repris leur périple et le camion tient encore sur ses roues.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.