Illustration/Droits tiers

Malgré la levée des mesures restreignant la libre circulation des minerais entre les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et le Maniema, le négoce reste une histoire pas trop claire jusqu’à ce jour. Les operateurs miniers artisanales au Maniema ne sont pas satisfaits. Ils se sentent moins valeureux dans la chaine de vente.

C’est ainsi que ce lundi 6 décembre 2021 à Kalima au Maniema, les négociants de la cassitérite ont manifesté leur mécontentement en organisant une marche de protestation. Ils ont scandé des slogans revendiquant la libre circulation de minerais pour Goma ou dans le cas échéant ils exigent aux comptoirs d’achats installés à Kalima de majorer le prix au même seuil que Goma moins les frais de transports aériens.

Rappelons que Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu est la plaque tournante du négoce de la cassitérite dans la région. Bien qu’annoncée par les autorités du pays, la libre circulation n’est pas encore effective.

 

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.