A peine que la centrale hydroélectrique de la Tshopo est remise en marche et le rétablissement de l’électricité se fait effectif, la ville de Kisangani le cheffe lieu de la province de la Tshopo revient dans l’actualité pour une autre raison criminelle.

Corps sans vie

Un corps sans vie a été retrouvée le matin de ce jeudi 9 décembre 2021 le long du boulevard du 30 juin à la hauteur de la station pétrole Bomoko a un jet de pierre des locaux de la minière de Kilo moto dans la commune Makiso à Kisangani. Un endroit inhabituel pour des telles découvertes.

La mauvaise compagnie

Benoit Lokundo, chef de quartier Plateau Boyoma et témoin oculaire de la scène nous rapporte que le corps sans vie est celui d’un homme âgé d’une vingtaine d’années qui entretient une mauvaise compagnie et que les habitants du quartier accusent pour larcins. Le corps a été ramené à la morgue de l’hôpital général de Kisangani après constat.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.