A presque deux semaines depuis que les troupes ougandaises ont lancés leur premier assaut sur les islamistes ADF en République Démocratique du Congo, l’ADF s’était fait discret. Hapamedia peut autoritairement rapporter que le groupe islamiste n’est pas encore vaincu. ADF a refait surface dans la commune rurale de Manginda a 30 kilomètres de la ville de Beni.

Une trentaine d’hommes armées s’identifiant comme élément ADF opèrent dans toute impunité dans les environs de Mangina et Makeke précisément a Batoto et Masiriko. Ayant semés le chaos sur l’axe Beni-Luna-Komanda-Bunia, ils s’en prennent à présent l’axe Mangina-Mambasa-Bunia dont font usage les commerçants.

A Makeke, un jeune habitant s’est échappé des mains de l’ADF la veille de la découverte de 15 corps sans vie sous-entendu victime de l’ADF. Selon l’élu Alain Siwako contacté par Hapamedia pense qu’il y a plusieurs morts dans le secteur qu’on n’a pas encore découvert.

La société civile de la région appelle le gouvernement central à faire quelques choses car ces éléments ADF privent les populations sur l’axe d’objet de consommation. Elle insiste que cette situation finisse par causer une carence des produits même dans les grandes agglomérations telles que Bunia et Kisangani.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.