Il est 19 heures 30 le vendredi 10 décembre 2021 lorsque notre chef de Bureau Grand Kivu, Pierre Kahambwa nous fait savoir qu’une incendie « criminelle » serait en train de ravager l’hôpital général de référence de Beni.  Comme au jeu de sort, l’infatigable Kahambwa a suivi de très près la situation.

A présent nous savons que l’incendie n’est pas d’origine criminelle mais plutôt d’une panne électrique. Alors que les engins d’extinctions de feu s’affairer à intervenir, beaucoup des dégâts matériels ont été enregistrées mais la plus grande reste l’aile CTE.

CTE veut tout simplement dire, Centre de Traitement Ebola. Ce centre est d’une importance énorme pas seulement pour Beni mais pour toute la nation. La République Démocratique du Congo et le monde s’y sont investis afin de combattre cette pandémie. Beaucoup d’avancée scientifiques ont été accomplis dans cet aile. Hélas, tout est parti en fumée. La morgue de cet hôpital a survécu de justesse grâce à l’intervention des sapeurs-pompiers de la Monusco. Une seconde de plus aurait été désastreuse.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.