Au lendemain de la clôture du plus grand rendez-vous mondial sur le climat à Glasgow en Ecosse, c’est le tour de la République Démocratique du Congo d’organiser un forum universel sur le Bassin du Congo. A l’initiative d’Innovation Forum, Everland and Wildlife Works, un webinaire baptisé “Bassin du Congo : Projet Mai-Ndombe REDD+ de Wildlife Works Carbon LLC” s’est tenue à Kinshasa au Studio Maman Angembi dans les locaux de la Radiotélévision Nationale congolaise.

Le projet Mai-Ndombe REDD+ de Wildlife Works Carbon LLC est une histoire de succès grâce a la création de l’entreprise Era Congo en 2011 qui assure l’implémentation des objectifs du projet et le rapprochement avec les autochtones sous le leadership du Docteur Jean-Robert Bwangoy, Directeur pays de Era Congo.

Lors du webinaire, Jean-Robert Bwangoy a déclaré « Nous sommes assez satisfaits des résultats que nous avons surtout en ce qui concerne notre objectif principal qui est de produire le crédit carbone et de le monétiser pour le bénéfice de notre société, des populations riveraines et à la fois du Gouvernement central et du gouvernement provincial. L’objectif est amplement atteint parce que nous sommes la plus grande société qui a vendu le plus grand nombre de crédit carbone dans le monde, en 2011 nous avons produit 2,5 millions de tonnes, et 10 M tonnes de 2013 à 2016

Les propos du directeur pays, Jean-Robert Bwangoy ont été soutenu par la quasi majorité des panelistes autochtones de la province du Mai-Ndombe.  Madame Basabo Boot’Ombala, Chef du village Pygmée d’Ikita a declaree ceci : « ERA Congo m’a amené la conservation et moi j’ai accepté. Depuis que j’ai accepté, j’ai commencé à récupérer tout ce que j’avais perdu. Les animaux commencent à revenir. L’autre fois, pour avoir du miel, il fallait abattre les arbres. Aujourd’hui, la conservation nous a amené des méthodes où avec les ruches je peux avoir du miel derrière ma maison. Contrairement au passé, J’ai une école et un puits de forage. Era-Congo protège également nos sites sacrés et depuis je suis parvenu a récupéré certains pouvoir traditionnels perdu« .

Dans sa mission de sensibilisation a la conservation de l’écosystème pour obtenir en retour le crédit Carbonne, Era Congo a touché le peuple autochtone de la province de Mai-Ndombe précisément ceux du territoire d’Inongo à travers un fonds de développement locale qui met les fonds obtenus après-vente du crédit carbone au bon usage tel que nous renseigne Monsieur Bola Bakali Ba Wema, chef du groupement de Lokanga qui dit : « Je remercie Era Congo et lui souhaite longévité sur nos terres. Era est arrivé pour nous sensibiliser à la préservation de notre écosystème. Apres consultation avec mes paires a Sombolo, nous avions enfin décider de sceller ce partenariat qui nous est très bénéfique. La rémittence de la vente du crédit carbone est utilisée pour le développement de la communauté. Je peux puiser de l’eau de forage a jet de pierre de chez moi alors que dans le passé nous buvions l’eau du lac. Era Congo disponibilise une équipe des médecins et médicaments pour nous en cas d’une quelconque épidémie. Le fonds prend en charge les frais des funérailles et même les frais scolaires des enfants.

A entendre les panelistes, la complicité et le climat d’entente et perceptible. On ne se trompera pas de dire que le partenariat marche sans embuches. Comme l’illustre la vidéo ci-dessous

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.