Depuis l’intégration de l’ADF dans Al-Qaida puis Etat Islamique, le groupe islamiste ougandais prend une forme globale. En dehors des somaliens, Kenyans, Ethiopiens etc. dans ses rangs, les services de sécurité de la République Démocratique du Congo ont mis la main sur des sujets Arabes venus prêter main forte au groupe terroriste. Raison pour laquelle les forces étrangères et amis de la RDC ont tournées leur attention sur ce groupe islamiste.

Imams recruteurs

Comme partout ailleurs ou le terrorisme a battu plein fouet, les islamistes radicaux ont joués un rôle très important dans les recrutements et la radicalisation des jeunes musulmans. A l’instar de feu Cheick Abud Rogo et Makaburi de la mosquée de Majengo au Kenya, un Imam de la mosquée de Katindo à Goma a été aperçu auprès des ADF dans les profondeurs de BENI.

Adhésion formelle

Les sources d’intelligence FARDC affirme que l’Imam Amuli Banza Suleyman, connu sous le nom de Bonge Chuma, s’est joint formellement aux ADF après l’arrivée des troupes ougandaises et la première offensive qui a mis en déroute le gros d’éléments ADF dans les périphéries de Beni. Les mêmes sources renseignent que le numéro du groupe islamiste, Musa Baluku aurait été atteint et blesses par les obus ougandais.

Dans une vidéo récente, le désormais ex Imam est visible en train d’enseigner le coran aux troupes ADF. On peut l’entendre dire : » N’ayez pas peur des bombardements de l’UPDF, le Kafir (non croyant) qui veut nous envahir échouera et Allah nous prêtera mains fortes « .  

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.