La province du Maniema est l’une de provines ou l’harmonie et la cohésion entre les communautés est à envier. C’est d’ailleurs une des raisons de sa démarcation actuelle lors du démembrement du Grand-Kivu sous le règne Mobutu. Cette harmonie et cohésion semble menacée si les escarmouches récentes ne sont pas prises sérieusement.

Le mardi 21 décembre 2021 vers 12h GMT, le village de Kayuyu dans la chefferie de Wakabango 2, territoire de Pangi a été témoin d’une occurrence pas habituelle. Une bataille a opposé la communauté Lega contre les Nonda (Benyenonda). Bien qu’il n’y ait pas des pertes en vie humaine connu, plusieurs cases ont été calcinées et beaucoup des familles déplaces. Il y a eu replis que grâce a l’intervention d’une unité des FARDC cantonnée dans le coin.

Les Lega qui se considèrent comme maitre de terre, accusent les Benyenonda de manque d’égards envers les coutumes du milieu. Cette situation s’étend aux Bangubangu, Bakwange, Wazura tous contre la communauté Lega. Francois Masudi notable de la place, nous renseigne que la matinée du mercredi a été marquée par des nouvelles échauffourées rendant la situation humanitaire pire qu’hier. Un grand nombre des déplacés vers les villages voisins vit dans des conditions précaires et pendant cette période pluvieuse.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.