Le territoire de Shabunda ne cesse de faire couler encres et salives. En ce qui concerne l’infrastructure routière, la route qui relie le centre du territoire au chef-lieu de la province Bukavu, longue de 340 km. La réhabilitation de cette route a vu autant des gouverneurs comme autant d’inaugurations. La Dernière en date revient à l’époque du gouverneur Marcellin Cishambo qui a lancé en pompe les travaux dans un partenariat avec la MONUSCO.

Vols de carburant

Les travaux se sont arrêtés précairement suite aux menaces des miliciens qui ont été accusés de vol de clés de contact des engins et carburants de fonctionnement. Les promesses et inauguration ont continués jusqu’à la dernière, le programme 100 jours du président de la République Démocratique du Congo.

Rassemblement de la jeunesse

La jeunesse sud-kivutienne en lobbying pour la réhabilitation de cette route importante exige des explications claires et sans complaisance aux autorités du pays sur un projet de réhabilitation de 125 Km de la route Bukavu-Burhale lancé depuis avril 2019. C’était au cours d’un rassemblement des jeunes leaders tenue à l’espace kingakati le Dimanche 26 décembre 2021.

Ministre pour lobbying

A l’annonce de l’arrivée à Bukavu de Amato Bayubasire, actuel vice-ministre de justice en RDC. Les jeunes leaders se joignent au cri de détresse des populations bénéficiaires de cette route. Elle voudrait avoir une idée sur la date de début de la relance des travaux de cette route.

Cout de vie

Situé à 340 kilomètres de la ville de Bukavu, le territoire de Shabunda n’est accessible que par voie aérienne rendant ainsi le cout de vie presqu’insupportable. À titre exemplatif, un litre d’essence revient à 6 000 francs, un sac de ciment revient à 60 dollars, sans compter d’autres denrées rares.

2 ans sur papier

La jeunesse attend de Monsieur Amato Bayubasire, un fils du Sud-Kivu, un appui de taille dans la lutte pour la réhabilitation de la route Bukavu-Shabunda restée sur papier pendant près de 2 ans avec toutes les conséquences évidentes sur le développement de la province et l’amélioration des conditions sociales de la population sous un régime axé sur le slogan « LE PEUPLE D’ABORD ».

Ministre Warrior

Pour raison de clarté, Amato Bayubasire a été élu député National de la circonscription électorale de Walungu et occupe la fonction de vice-ministre de justice au sein du Gouvernement Jean-Michel Sama LUKONDE

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.