A la mi-août 2021, la ferme de Bunyole avait fait parler d’elle suite aux attaques meurtrières par des hommes armés non autrement identifies. La terreur régnait dans les villages de Kadirisha, Musongati, Kabaya, Rubare et Kitovu. La population du coin avait demandé au Gouverneur militaire Constant Ndima d’installer une position militaire a Kasasa dans la localité de Kashebere comme dans le temps afin de finir avec les attaques venant de la ferme.

Le vendredi 7 janvier 2022 des sources sécuritaires qui requiert l’anonymat, nous apprenons l’arrestation d’un groupe d’hommes suspectés M23 et la saisie d’un lot important d’armes de guerre, outils de communication parmi autres attirail militaire dans la ferme Bunyole non loin de Kadirisha.

Les suspects ont été acheminés à Goma pour interrogatoire et investigation approfondie. En attendant une communication formelle du General Sylvain Ekenge, porte-parole du Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, nous ne saurons vous en dire plus.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.