Les habitants de la ville de Beni vivent en ont vus de toutes les couleurs. Depuis l’attentat suicide à la bombe du 25 décembre 2021 dans une buvette de la place(Lire l’article). Sous état de siège, le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le General Constant Ndima avait renforcé les mesures de sécurité pour Beni et Butembo en réajustant les heures du couvre-feu national(Lire l’article).

Toutes ces mesures semblent ne pas résoudre les problèmes d’insécurité qui gangrène la ville de Beni. Dans la nuit du 6 au 7 janvier 2022 aux environs de 1 heure du matin, une bande d’hommes munis d’armes à feu et blanche a opérée dans la commune de Bulengera, Quartier Kyaghala, cellule Mulemya. Elle a fait incursion dans 3 ménages et blessée une femme dans la foulée emportée des objets de valeur.

Le président de la société civile locale, John Bulengera Kameta s’étonne de voir tels incidents arriver alors que la province est sous état de siège, la ville sous couvre-feu. Il appelle l’administration militaire de prendre toutes les mesures de prévention afin que tels actes n’arrivent pas.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.