Droits Tiers

Professionnelle des médias, Charline Kitoko speakerine Chez Vision Shala FM de Kamituga dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu fait la Une de l’actualité pas pour ses prouesses journalistiques mais plutôt pour un cas tragique de violence conjugale.

Cohabitant avec Monsieur Destin Wabile un revendeur des produits de télécommunications depuis 3 ans, la journaliste est rentrée à son domicile après un verre entre collègues le mercredi 05 janvier 2022.

Aussitôt arrivée, les voisins ont entendu le volume de la musique augmenté. Ce n’est qu’après une dizaine des minutes que Destin Wabile est sorti de la maison en criant à l’aide. A en croire les propos des témoins qui se sont exprimés au micro d’Actualite.cd que nous paraphrasons, la journaliste a été tabassée à mort et ce n’est qu’après que son conjoint est sorti pour demander de l’aide. Allongée sur le canapé, les voisins ont cru à un cas de perte de connaissance et l’ont acheminée à l’hôpital. A l’arrivée elle a été déclarée morte.

Au bout de l’autopsie tenue le 07 janvier, le pathologiste a découvert des lésions cutanées et autres traces de violence. Elle portait aussi un fœtus de 8 mois qui n’a pas survécu à cette violence. Sa famille rapporte qu’elle est tabassée fréquemment et que même la veille de son décès avait été sous violence.

Destin Wabile est en détention policière pour enquêtes. Le corps de Charline Kitoko est à la morgue de le l’Hôpital de référence de Kamituga en attendant son inhumation.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

One thought on “Kamituga : Une journaliste battue à mort par son conjoint”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.