Tôt ce matin dans la ville de Beni, des manifestants de la commune de Bulengera protestant l’insécurité sous l’état de siège et la mort suspecte des jeunes [ Décès inquiétants de la jeunesse ] ont été brutalement réprimés.

A entendre les défenseurs de droits humains cet acte serait prémédité d’après. D’après Patrice Tshongo, un activiste des droits de l’homme, le colonel Sébastien a juré de tuer les militants des droits de l’homme de Beni lors de sa parade.

Hapamedia vous propose une vidéo d’activistes en détention policière sous le commandement du Commissaire Supérieur Principal, Sébastien de la police Nationale Congolaise.

« Nous défenseurs de droits humains à Beni nous disons que malgré les revendications de mouvement citoyens, le respect de droits humains doit être prioritaire par les agents de l’ordre. Que le colonel soit poursuivi par l’auditeur supérieur. L’état de siège n’est pas la mort de nos frères congolais ». 

Patrice Tshongo

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.