Témoins oculaires

Une source qui requiert l’anonymat a fait parvenir une dépêche a la rédaction de www.hapamedia.net annonçant la présence des officiers haut gradés de l’Ouganda et du Burundi venus dans 4 véhicules Land Cruiser de couleur blanche supposément venu du Rwanda et logés à l’Hôtel Bahari Beach d’Uvira le lundi 24 janvier 2022. Ce contingent aurait été emmenés à bord d’un hélicoptère de la Monusco vers Lusenda dans la matinée puis Minembwe aux alentours de midi.

Politiquement correcte

De cette info, la rédaction a appris des sources concordantes qu’une délégation de la Communauté Internationale pour la Région des Grands Lacs, CIRGL, était bien présente à Uvira et a été par hélicoptère de la Monusco dans le camp des refugies burundais à Lusenda pour sécurité et cohabitation avec la population locale. La délégation était composée d’Officiers, Rwandais, Burundais, Ougandais, Tanzaniens, RD Congolais, Congolais de Brazzaville et un Lieutenant-Colonel Sud-Africain qui au retour de Lusenda ont franchi la frontière terrestre de Kavimvira vers Bujumbura.

FARDC pas informé

Un officier supérieur des Forces Armées de la RDC, FARDC, en fonction au Sud-Kivu reconnait avoir appris les mouvements de ce contingent sans avoir été informé par sa hiérarchie. Il dit ne pas vouloir commenter surtout sur le dossier Minembwe. La délégation a collaboré exclusivement avec la Monusco. Rappelons que le 22 janvier 2020, un haut gradé et fils du président ougandais, le lieutenant General Muhozi avait été reçu à Kigali par le président rwandais Paul Kagame pour un entretien ou des opérations conjointes en République Démocratique du Congo aurait figurées dans l’agenda.

Tombeur d’officiers

La région d’Uvira et ses environs sont en proie aux nombreuses attaques des forces négatives contre l’armée régulière, FARDC. Lors de la genèse de ces affrontements fin décembre 2021, un vaillant colonel FARDC connu sous le nom de Yaoundé a laissé sa peau en compagnie de plusieurs de ces éléments. Le 6 janvier 2022, le commandant du centre de brassage et colonel en grade a été grièvement blessé par balle sur la RN5. Nombreuses sources signalent la présence des forces burundaises dans la région soutiendrait le colonel déserteur Makanika.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.