Alors que certains scribes congolais de renommés semblent instiller que le monsieur Sécurité de la présidence, François Beya, a été permis de regagner sa résidence, une source proche des renseignements civils de la RDC nous renseigne que le président d’ACAJ, Georges Kapiamba aurait été retenu et permis d’assister à l’interpellation afin de s’assurer que les droits humains sont respectés.

Il nous parvient aussi de Stanislas Bujakera de Jeune Afrique que Francois Beya aurait reçu la visite de deux membres de sa famille.

Les spéculations fusent de partout insinuant une tentative de coup d’état. Hapamedia ne peut autoritairement affirmer cette assertion.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.