François Beya dit “Fantomas”, le puissant monsieur Sécurité, président du Conseil National de Sécurité et conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité semble avoir perdu les faveurs dans la cours du roi.

À en croire un tweet de Georges Kapiamba, activiste de droits humains et président d’ACAJ, serait en train d’être auditionné dans les locaux de l’Agence Nationale de Renseignements, ANR, à Kinshasa pour une affaire non encore divulguée aux médias.

L’information lui a été confirmée par la haute hiérarchie de ce service d’intelligence.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.