Devant les élus de son pays lors de son adresse, le Président Rwandais, Paul Kagame a dit une phrase le mardi 08 décembre 2020 parmi la centaine constituant son discours mais qui irritent les congolais :

 

« nous avons un temps pour observer, négocier mais pour notre sécurité, on n’a besoin d’une autorisation pour intervenir »

Pour les politiques congolais et intéressés, cette phrase se traduit par le désir du président rwandais de vouloir envoyer ses troupes sur le sol congolais. Il est connu de tout le monde que la République Rwandaise est en campagne de diplomation navette afin de redorer son image de modèle pour la région.

La menace de plus d’un

Le Rwanda a pendant plus d’une année vécue en chien de faillance avec son parrain l’Ouganda après la fermeture du poste frontalier de Gatúna. Le Rwanda accuse aussi le Burundi d’héberger des éléments cherchant à déstabiliser le vécu quotidien obtenu par sueur et sang.

Aucune raison de s’inquiéter

Pour les avisés, le Rwanda a plus besoin de faire la paix avec la République Démocratique du Congo que la guerre pour des raisons économique. La forée de l’Ouganda en Ituri aboutira par la réhabilitation et construction des routes pour sceller des liens économiques. La Tanzanie est en marge de construction d’un chemin de fer pénétrant la grande région du Katanga. Le Kenya devenu collaborateur de taille dans le secteur bancaire et l’aviation use de la fibre optique via le Burundi pour imposer sa suprématie

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.