La task force pour l’Ituri composée d’anciens chefs de guerre mis en place par le Commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo et composée de son coordonnateur, Thomas Lubanga et ses collaborateurs, Floribert Ndjabu et Germain Katanga a été kidnappée par la milice CODECO hier mercredi 16 février 2022 au village camp Yalala dans le groupement de Walendu-Djatsi en territoire de Djugu.

Rançon de 12 millions

Monsieur Basa, porte-parole de la milice avait demandée l’implication personnelle du Chef de l’état, Félix Antoine Tshisekedi afin d’engager des pourparlers « sincères » avant de faire volte-face ce jeudi 17 février aux environs de midi pour demander une rançon de 12 millions de dollars américains.

Pas par hasard

Cet enlèvement de midi en pleine négociation politique pour la reddition des éléments de cette milice Iturienne n’est pas un événement au hasard d’après une source bien informée.

Assaut aérien

À en croire cette source Iturienne, alors que Thomas Lubanga et sa délégation était en négociations, les hélicoptères de l’armée congolaise, FARDC ont lancé un assaut aérien sur le centre de négoce de Nyangarayi, poumon financier de la milice située à une dizaine des kilomètres du camp Yalala alors que 2 officiers supérieurs FARDC faisaient partie des négociations.

Cause de la prise en otage

Cette attaque a alors forcée de prendre en otage les membres de la Task Force et le charroi automobile à sa disposition pour en faire usage de bouclier humain en cas d’attaque sur le camp selon notre source.

Forée économique Ougandais

Notre informateur poursuit que cette démarche a pour but de prolonger la lutte armée afin de rendre la situation chaotique pour permettre une avancée de l’armée Ougandaise qui permettra la construction des routes par les Ougandais reliant Kampala aux profondeurs de la RDC à des fins économiques.

Mutualisation des forces

Rappelons que l’armée Ougandaise, UPDF est en RDC dans un accord de mutualisation des forces pour anéantir les islamistes extrémistes ADF au Nord-Kivu et en Ituri. L’UPDF est plus efficace en Ituri qu’au Nord-Kivu.

Hapamedia ne peut affirmer avec autorité la version fournie par cette source.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.