Le 2 février 2022, la stupeur a envahi l’opinion congolaise suite au meurtre par balle du curé de la paroisse catholique de Kaseghe au sud du territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Les sources militaires sur place nous informe de l’arrêt des membres d’un groupe insurrectionnel associés au mouvement Maï-Maï qui serait auteur du meurtre brutal du Père Richard Mavivi. Les suspects sont transférés à l’auditorat militaire de Goma.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.