La nouvelle société civile congolaise a lancé un SOS sur les cas des décès dans la maison carcérale de Mambasa en ces termes :

La situation carcérale de la prison centrale de MAMBASA devient de plus à plus inquiétante.
Il ne se passe plus une semaine sans enregistrer des cas de décès à la prison de MAMBASA/Ituri. Pour rappel entre l’an 2020 et 2021 plus de 131 prisonniers et en majorité de détenus préventifs y sont décédés. Chose étonnante, au seul mois de Janvier 2022 on compte facilement plus de 15 cas de décès  » suite à la malnutrition sévère  » Et aujourd’hui ces compatriotes prisonniers continus à mourir à cascade, on voit chaque jour des corps des prisonniers amenés au cimetière de PK 3 sur la RN 44 (une Chose insupportable)

Construite en 1952, la prison centrale de MAMBASA a une capacité d’accueil de moins de 500 détenus. Cette maison carcérale est aujourd’hui submergée et débordée de plus de 512 prisonniers et la plupart de ses habitants sont des détenus préventifs. Ici on y rencontre des citoyens qui viennent d’y passer 10-16 mois sans avoir été jugé.

Tout en appellant au Gouvernement congolais à prendre ses responsabilités en mains afin de sauver les vies de ces prisonniers, La Nouvelle Société Civile Congolaise NSCC MAMBASA appelle à toute personne physique ou morale de bonne volonté ou ayant un ésprit d’humanisme de venir en aide à cette population de la prison de MAMBASA qui ne sait plus à quel saint se vouer.

Fait à MAMBASA, le 24/02/2022
Pour la NSCC MAMBASA

Me John VULEVERYO
Coordonnateur et Défenseur des Droits Humains

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Hapamedia REDACTION

+243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.