Le ministre de l’intérieur Daniel ASELO a écrit au président de l’Assemblée provinciale pour surseoir la convocation d’une session extraordinaire aux fins d’une énième déchéance du Gouverneur Théo Ngwabidje récemment rétablit dans ses fonctions par la cours constitutionnelle après une destitution par l’organe administrative de la Province.

La lettre du VPM

Plusieurs députés attendaient cette session extraordinaire pour débattre d’une autre motion contre le gouverneur Théo Ngwabidje à la demande de la société civile du Sud-Kivu.

Butée à l’interposition du Vice-premier Ministre et Ministre de l’intérieur, Daniel Aselo, la société civile incite à la désobéissance civique et appelle à une « Province morte ». Elle promet l’intensification d’actions.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.