Du 21 au 27 février 2022

Vladmir le Costaud a exécuté ses menaces : reprendre son Ukraine chérie. Macron et Biden, eux, c’est parler, parler et parler seulement. Ça me rappelle mon grand-frère : je l’avait appelé pour me vanger d’un aîné qui me maltraitait. Quand il avait vu la taille du gaillard, il m’a dit calmement : laisses-le, c’est un idiot.
Mais tout de même, il s’agit ici de l’ordre international mondial. La fameuse souveraineté des États. C’est probablement pour cela que Kagame n’a pas participé à la réunion de Kinshasa qui devait évaluer les différentes agressions du Congo. Il se demande si, après ce qui se passe en Ukraine, on pourra toujours sacralisiser l’intégrité territoriale des pays. Il regarde bizarrement son drapeau et se dit que cela ressemble fort à celui de l’Ukraine. Donc, s’il rentrait au Congo, ce serait une occasion pour les peureux de l’Union Européenne, l’OTAN et des USA de vanger un petit contre un grand. Dans ce cas, pourquoi aller à Kinshasa pour parler, si bientôt il peut y aller pour diriger ?

Enfin Theo Ngwabije est arrivé à Bukavu même s’il n’y a que lui qui a compris comment il va faire pour éviter une motion revue et corrigée. La guerre est commencée ici aussi. Déjà Theo l’intérimaire aurait hésité à céder la chaise, attendant la notification du ministère de l’intérieur. En plus, le Dircaba aurait démissionné, on ne sait pas bien pourquoi. Entre-temps, la Sociv, l’une d’entre elles, aurait programmé une ville morte au début de la semaine.

Au Congo, enfin c’est la 1ere fois que nous avons un prince. Le fils de Fatshi s’est autoproclamé Prince du Congo et son père ne l’a pas réprimandé. Les eglises, les partis politiques et les entreprises se transmettent de père en fils. Pourquoi pas la présidence ? On en a déjà eu. Une 2e fois, il faut le rêver. Mais entre temps, le prince passe son temps à festoyer.

Et la vie continue.

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.