Dans l’histoire de football il y a des scores fleuves témoignant la faiblesse des uns et des autres. En République démocratique du Congo les annales s’ouvrent à Lubumbashi.

Le match qui opposait TP Mazembe et FC oeucuménique dans le cadre de l’entente urbaine de football version féminine, est une première. Qui peut croire à une victoire defrayant toutes chroniques ? 43 buts à zéro. C’est énorme et humiliant.

La joueuse Esther Dikisha a marqué pour elle seule 19 buts. Quel festival ! Maguy Safi qui dirige l’équipe de Mazembe dit que ses joueuses s’affrontent souvent aux hommes.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.