La dernière sortie médiatique du Vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala défère la chronique dans certains carrés politiques. Il est accusé d’avoir trahis le leader de facto d’Ensemble pour la République.

Escroquerie Politique

À la création de l’Union Sacrée de la Nation, USN, afin de rompre le mariage entre Tshisekedi et Kabila; Moïse Katumbi, ancien partenaire de Martin Fayulu dans Lamuka a rangé tous les adhérant à Ensemble afin de négocier une suprématie chez Tshisekedi.

L’USN reconnaissant de ce geste qui lui a permis de vaincre sur Kabila et Fayulu en même temps n’est pas resté indifférent. Christophe Lutundula aux affaires étrangères, Christian Mwando au plan et Muhindo Nzangi à l’ESU sont les quelques figures de proue ayant été nommé au nom d’Ensemble comme plateforme.

La politique étant dynamique, Moïse Katumbi étant financier majeur de la plateforme Ensemble a décidé de faire de cette plateforme un parti politique. C’est de cette manière que Katumbi a idéologiquement perdu ces pions phares.

Coup de charme

La déclaration attribuée à Christophe Lutundula le mardi 08 mars 2022 sur les antennes de Top Congo FM

Si vous voyez le quota accordé aux partis politiques dans la répartition des postes, le ministère des affaires étrangères n’a pas été donné à ENSEMBLE

Christophe Lutundula

Pour Thomas Azanga d’Ensemble interrogé par Hapamedia à Kinshasa, les propos de Lutundula sentent sentent la trahison. Pour lui tous les ministres , députés ayant goûté au miel quitteront Katumbi.

Politiquement parlant, cette assertion est vraie. En voulant faire des beaux yeux au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, afin de devenir partenaire majoritaire dans l’USN, Moïse Katumbi s’est humilié lui-même en lançant des menaces à Tshisekedi qu’il quitterait l’USN si Tshisekedi procédait avec l’entérinement de Dennis Kadima Kazadi à la Commission Électorale Nationale, CENI.

No more VIP

Katumbi s’est vu refusé l’accès au Salon VIP de l’aéroport international de Ndjili à Kinshasa et le retrait du passeport diplomatique de son Porte-parole, Olivier Kamitatu avant de lui refuser toute audience avec la crème du pouvoir. C’est ce jour que Katumbi a perdu la face devant ses acolytes. Les membres d’Ensemble comme plateforme ne sont pas nécessairement membres d’Ensemble comme parti politique à l’exception de Mike Mukebayi et Daniel Safi

Christophe Lutundula Apala a promis son soutien à Félix Antoine Tshisekedi aux prochaines élections même si Katumbi était dans la course.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.