Le mardi 15 mars 2022, la population a découvert un engin explosif près de Masumo. Elle a alerté la MONUSCO qui a envoyé des experts. Les FARDC ont aussi dépêché des spécialistes selon l’administrateur du territoire.

Dans un champ de bataille des engins explosifs sont laissés souvent par les belligérants. Ce que la société civile ne cesse de rappeler aux autorités. Le territoire de Lubero est en proie à ce type des machins.

La population réclame une équipe permanente des démineurs. La MONUSCO a ramené à Lubero l’engin. Et personne ne sait qui a déposé cette machine à tuer à cet endroit

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.