Alors que le porte-étendard national, Congo Airways subit des revers de tout genre. Le gouvernement central ne semble pas enclin à lui venir en aide pour paiement de ses créances et renforcement de la flotte qui ne compte plus qu’un avion.

Afin de régler le problème de la compagnie aérienne nationale, Le gouvernement actuel semble préférer laisser Congo Airways mourir d’une mort naturelle et ouvrir Air-Congo en partenariat avec le géant éthiopien, Ethiopian Airlines.

Pour ce faire, chérubin Okende, ministre du Transport annonce la venue d’ici juillet de 7 avions : 1 dreamiler, 3 Boeing 737 , 3 Dash 8 pour air-Congo.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.