Le dimanche 03 Mars 2022, le Gouvernorat Militaire du Nord-Kivu a annoncé une méthode de sécurisation de sa frontière avec la République du Rwanda en dépit des dernières attaques attribués au M23 sous l’égide du Rwanda.

Ce que le Gouvernement provincial du Nord a qualifié de modernisation et sécurisation des frontières consiste en l’érection des postes de surveillance (Miradors) construits au profit des Forces Armées de la République Démocratique du Congo le long de la frontière Goma-Gisenyi sur financement propre du Gouvernorat militaire du Nord-Kivu.

25 miradors sont érigés pour la première phase. Cette mesure tombe au moment où la province du Nord-Kivu est sous constante menace de forces négatives supposées venir du Rwanda. L’une des initiatives en vue du Lieutenant-Général Constant Ndima, gouverneur militaire du Nord Kivu reste à faire valoir sa raison d’être.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.