Une tension s’observe depuis la matinée du lundi 11 avril 2022 dans les couloirs de la justice civile de l’ituri à Bunia. Les secrétaires du parquet général près la cour d’appel de l’ituri à Bunia, ceux du parquet de grande instance de l’ituri ainsi que ceux des parquets près les tribunaux de paix du ressort manifestent pour exiger leur mécanisation et prise en charge par les autorités nationales.

Ils ont brûlé des pneus devant le palais de justice pour revendiquer leurs droits.

Dans leur mémorandum adressé au Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, ces agents indiquent avoir presté pendant plusieurs années sans recevoir une quelconque prime ni salaire. Ils condamnent également la négligence observée dans le traitement de leurs dossiers par leur hiérarchie.

«Nous avons constaté avec regrets et amertume que la mécanisation du mois d’octobre 2021 tourne en défaveur de nous, agents de service public et secrétaires de parquet de l’ituri. Nous sommes frappés par cette mesure plongeant ainsi nos familles en situation difficile. Nonobstant cela, nous venons d’être surpris par la récente mécanisation qui ne reprend aucun nom des secrétaires de parquet aligné sur la liste de paie ;et pourtant, le Chef de l’État prône l’État de droit, caractérisé par le peuple d’abord» peut-on lire dans ce document dont une copie a été réservée à la rédaction de hapamedia.net

Estimés à plus ou moins 70,ces manifestants demandent l’implication personnelle du Président de la République, du ministre de la fonction publique et du gouverneur militaire de l’ituri, pour que leur situation salariale soit régularisée.

Par ailleurs, ils exigent le départ immédiat du secrétaire principal du parquet général près la cour d’appel de l’ituri, Monsieur Roger KABALI MUBAKE, ainsi que de son collaborateur,le secrétaire divisionnaire Claude MUSEME KABUTENI, tous du parquet général. Plusieurs griefs pèsent sur eux, dont “l’incompétence”. Ils réclament aussi le remplacement, sans conditions, du secrétaire divisionnaire Herman José KWANZA DIABO LEKANDA du parquet près le Tribunal de Grande Instance de l’Ituri à Bunia pour complicité dans cette affaire.

Nos efforts pour entrer en contact avec les incriminés, n’ont pas encore aboutis.

Signalons que le soulèvement de ces agents de la justice civile, intervient un jour avant l’arrivée de la ministre d’État, ministre de la justice et garde des sceaux en Ituri. Elle fait partie d’une délégation conduite par le Premier Ministre congolais, Jean-Michel SAMA LUKONDE KYENGE, attendue ce mardi 12 avril 2022 en ville de Bunia.

Auteur/Autrice

By Jean BENGANA

+243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.