Le Rwanda après la visite de son président, Paul Kagame au Royaume Uni est entrée en accord avec le gouvernement britannique pour recevoir les demandeurs d’asile arrivés illégalement sur le territoire britannique.

Ce projet n’a pas bien été perçu l’organe de l’Organisation des Nations Unis en charge des réfugiés, le Haut Commissariat pour les Réfugiés, HCR. L’entonnement émane du Haut commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale, Gillian Triggs qui à travers un communiqué de presse a écrit

« Les personnes fuyant la guerre, les conflits et les persécutions méritent compassion et empathie. Elles ne devraient pas être échangées comme des marchandises et transférées à l’étranger pour être traitées »

Le Rwanda avec son passé de Génocide tient à garantir la paix pour les générations futures en s’immergeant dans des projets qui attirent l’attention de la communauté internationale.

Rappelons que par le passé, le pays a accueilli les condamnés des crimes de guerre de la Sierra Leone pour y purger leurs peines.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.