————–‐———
Du 11/04 au 21/04/2022

À propos du blanchiment de VK

Vital Kamerhe est presque blanchi. La cour de cassation a confirmé l’impression que nous avions tous en suivant le procès de 100 jours : quelque chose ne tournait pas rond. Sauf que, à y regarder de près, c’est sa condamnation de 13 ans qui est annulée. Donc il reste condamné pour 20 ans. Est-ce une victoire pour lui ? Est-ce le chemin pour le ramener sur le devant de la scène ?

Mais il doit l’avoir pris pour une victoire puisque le voilà qui revient au pays. On murmure que la primature tant promise lui serait encore une fois repromise. Comme sait le faire le président. Ce serait probablement une première vraie promesse de campagne réalisée malgré le retard et le fait que cela sent le racolage pour préparer le faiseur de rois à refaire sa magie en 2023.

La commande de Kagame

Entre-temps, Kagame aurait commandé des réfugiés du monde entier arrivant en Angleterre. Il les veut chez lui contre quelques dollars. L’Angleterre y aurait mis une condition : oui, vous aurez les réfugiés et les dollars mais on ne vous enverra pas des réfugiés des pays limitrophes. Et pourquoi ? Mais bien sur parce que la RDC étant la destination finale, ce serait ridicule d’y réinstaller un Congolais. Car, c’est connu, le Rwanda n’a pas d’espace où installer des centaines de réfugiés pour longtemps. Une chose est sûre, Paul tient à faire des réfugiés une source d’argent.

La diplomatie navette au Kenya

Fatshi lui est à Nairobi pour vérifier si la CEAC l’a bien adopté. Il oublie toujours de nous dire ce qui va changer dans la vie des Congolais avec cette adhésion au CEAC. Car le M23 est toujours soutenu par des membres de cette communauté, et ce n’est qu’un exemple.

Ebola réclame sa lumière

Ebola est de retour à Mbandaka pour le plus grand bien de Muyembe. Comme ce n’est pas une pandémie, personne ne viendra de Madagascar pour trouver un médicament, pourtant cette épidémie est plus vielle que la pendemie covid19.

Chamboulement à la Nzangi

Muhindo Nzangi chamboule les recteurs et leurs équipes au Sud-Kivu. Comme toujours, les partis ont parlé. Des professeurs recteurs sont parachutes dans des universités qu’ils ne connaissent pas. Pour continuer à abrutis l’éducation.

Une année du Maroc à Ndjili

Un avion qui était bloqué au Maroc serait décréter au pays. Ce qui fait un total de 2 avions pour la grande compagnie Congo Airways qui couvre un pays continent.

Les routes sont toujours en délabrement, les prix des denrées dont au zénith, Fatshi a commencé à être silencieux,…

Et la vie continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.