Le soir du dimanche 24 avril la rivière Cihanda débordée par les eaux de la pluie a englouti quelques maisons de Nyangezi. Il est vrai que la population construit même là où elle ne devrait pas. A qui la faute ?

La société civile peut beau crier, les dirigeants rejetent la balle à des constructions anarchiques. Mais la question est de savoir qui octroie aux gens des documents de construction ? L’état dort-il quand ces gens construisent ?

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.