Lubero passe quelques nuits paisibles depuis l’arrivée du nouvel Administrateur militaire. La population sent une différence de gestion d’après un membre de la société civile local qui tient à son anonymat. Mais les ennemis de la paix ne désarment pas.

La nuit du dimanche 01 au lundi 02 mai un groupe des maïmaï a attaqué le village Kisaka. Bilan provisoire 1 marin et un civil fauché. Plusieurs déplacés vers les villages voisins.

Le colonel Administrateur se dit confiant en la collaboration entre civils et militaires et que les forces de l’ordre vengeront nos compatriotes tombés. La société civile promet de s’impliquer pour que la paix revienne dans cette partie du pays.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.