Kahembe, une banlieue dans la ville de Goma. La torture quoi que condamnée par les organisations de défense de droit de l’homme et interdite par la loi, suit son bon chemin. Des cas sont reportés régulièrement surtout sous l’état de siège.

Lundi 02 mai un homme de 30 ans est mort suite à la torture en détention policière à Kahembe . Informations livrées par Eric Mata , un activiste de droit de l’homme de Goma. Pour lui l’alerte a été donnée par les voisins de la station de police qui ont entendu le jeune homme crier à tue-tête.

La société civile promet de suivre le dossier. Jusqu’à l’heure où nous publions nos efforts pour avoir la réaction des autorités sont encore vains.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.