Au total, 52 personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque perpétrée par des miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) dans le territoire de Djugu (Ituri), le dimanche 08 mai 2022.

L’information est conjointement confirmée par le bourgmestre de la Commune rurale de Mongwalu et l’Administrateur du Territoire précité.

« L’ennemi qui est la milice CODECO a pris d’assaut l’agglomération de Camp Blagete, située à plus ou moins 7 kilomètres de Mongwalu précisément dans le site minier en secteur Banyali Kilo. Pour le moment, le bilan provisoire fait état de 52 morts, plusieurs blessés et plus de 100 civils portés disparus, des maisons incendiées et plusieurs biens pillés par les rebelles », a fait savoir à la rédaction de hapamedia.net, Jean-Pierre BIKILISENDE, bourgmestre de la Commune rurale de Mongwalu.

Signalons que c’est aux environs de 3 heures du matin du dimanche 8 Mai 2022 que cette agglomération constitué plus des orpailleurs s’est vue attaqué par ces renégat, qui ont opéré aisément de 4 heures à presque 6 heures. C’est une deuxième attaque très lourde de cette milice depuis celle du camp de déplacer de la pleine Savo à Djugu.

De son côté, Jean Ladis MABOSO, Administrateur dudit Territoire condamne la tuerie dont est victime la population de cette partie du pays suite à l’activisme de cette milice.

« Nous condamnons cette tuerie des civils. Les miliciens ont exécuté les civils en l’absence des éléments de sécurité ce dimanche aux heures matinales. C’est un acte criminel qui ne doit pas passer inaperçu », a-t-il lâché.

Il sied de signaler que les activités sont restées paralysées dans cette entité où l’on signale un mouvement de déplacement massif de la population vers des endroits supposés sécurisés pour être à l’abri de toute menace rebelle.

Le Député National, Jackson AUSE, s’est dit être choqué par cette unième attaque sur les yeux impuissant des autorités de l’état de siège de l’Ituri.

Auteur/Autrice

By Jean BENGANA

+243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.