Le générique  » fosses communes » a un sens péjoratif. Il rappelle des victimes d’atrocités et généralement dont on cache les corps. En RDC il se comprend comme normal chaque fois qu’on veut enterrer des morts après massacres.

La fosse commune

Lundi 09 mai les compatriotes fauchés à Mungwalu ont été mis à terre dans des fosses communes. La population qui a assisté à ces obsèques a été inconsolable.

Les organisations de droit de l’homme se pose une question sur la légèreté avec laquelle la vie humaine est banalisée. A propos des obsèques un activiste a écrit :  » nos compatriotes tombés devraient avoir des obsèques dignes mais qu’à cela ne tienne, qu’ils se reposent en paix.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.