Le trafic et transport illicite des minerais est monnaie courante au Sud-kivu. Dans les territoires où l’exploitation minière est l’activité principale, une maffia internationale s’est bien installée. Et Kitindi commence à sentir les effets d’exploitation à grande échelle.

500kg de cassitérites ont été interceptés ce mardi 10 Mai à Kitindi par les agents des mines et Saemape pour cause de transport illicite des substances minérales aux environs de 19heures.

La police est intervenue après une vive tension et a procédé à une saisie conservatoire juste en attendant la régularisation administrative aux services concernés.

Informations confirmées par Raymond Mugeni de la société civile de Kitindi et notable du milieu. Pour lui  » nous tenons à féliciter ces agents des mines et Saemape qui ont compris que la chefferie de Wakabango 1 perd beaucoup d’argent quand les propriétaires des minerais ne paient pas à l’état les frais relatifs à l’achat, vente ou exploitation des minerais « 

Les autorités locales promettent de continuer à sensibiliser les exploitants artisanaux et miniers. Elles apprécient à juste titre la collaboration de la police.

Auteur

Hapamedia : L’actualité de proximité à votre portée www.hapamedia.net

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.