Kidnappé depuis le dimanche 8 mai , un garçon de 7 ans a été trouvé dans un ravin près de l’ULPGL à Goma avec des lésions plaies visibles sur son cou et le reste du corps.

Un médecin de la place affirme que c’est dû à la torture humaine. Le garçon a subit un traumatisme terrible.

La société civile s’inquiète de la montée en puissance de ce phénomène. Il ne se passe une semaine sans en parler. Le réseau téléphonique airtel est souvent pointé du doigt dans la facilitation des ravisseurs.

Auteur

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.