L’ancien Conseiller Spécial en matière de sécurité du Chef de l’état François Beya dit Fantômas est désormais déféré devant la cour militaire par l’auditorat général des Fardc en date du mardi 24 mai. Le souhait de ses proches de le voir devant des juges a trouvé une réponse.

Vu les charges qu’on lui impute, il risque gros. Un juriste parle d’un procès à rebondissement qui risque de tirer à longueur.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.