Bafwasende dans la province de la Tshopo n’a aucun statut de célébrité dans les couloirs rédactionnels. Pas plus longtemps qu’une semaine passée, quelque chose d’inhabituel s’est produit. Un kidnapping pas ordinaire.

Un jeune homme répondant au nom d’Obed avait été kidnappé contre une demande de rançon par des personnes non autrement identifiés. Ce n’est qu’après paiement du montant demandé via transfert mobile que le jeune homme a été relâché. Il présentait des signes visibles de torture.

La société civile locale soupçonne que ce soit un rendement de compte. Obed est issu de la famille d’un agent du service correctionnel que les prisonniers ne tolèrent pas.

À en croire le noyau de la société civile locale, cet acte aurait été posé par des anciens pensionnaires de la prison en guise de représailles face à leur geôlier.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.