Au lendemain du sommet septuor réunissant les chefs d’état des pays membres de la communauté des pays de l’Afrique de l’Est à l’exception de la présidente Tanzanienne, Samia Suluhu empêchée; les pourparlers étaient axés dans le sens de la cessation des feux immédiates.

Ce mardi 21 juin 2022, les affrontements ont repris dans le territoire de Rutshuru. Dans une communication du M23, le mouvement rebelle dit être en affrontement militaire contre le FARDC dans le groupement de Bweza non loin de Rubare sur l’axe Goma-Butembo.

Il n’est pas clair de qui du FARDC et du M23 a déclenché les hostilités alors que le chef de l’état venait d’apposer sa signature sur un document comportant plusieurs clauses pour la résolution du conflit RDC – M23 à Nairobi au Kenya.

Auteur/Autrice

By Jerry Nguwa

Journaliste|PhD Communication | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.