La communication des autorités locales pose encore problème. La population étant très motivée et vigilante dénonce toute manœuvre dilatoire. Dans le quartier Muhumba les hélicoptères de la MONUSCO se posent de temps en temps.

Ce vendredi 01 juillet les voisins du collège Alfajiri disent avoir vu deux hélicoptères de la MONUSCO se poser près de cette école.
Pour celui qui nous a envoyé des images , il aurait vu des blessés quitter les hélicoptères et entrer dans des véhicules de CICR.

Est-ce des blessés de guerre ou des déplacés, des civils, des militaires ? La psychose était grande jeudi et à Bukavu et à Kalehe. Des faux bruits parlaient de l’infiltration des Rebelles du M23.

Puisque ni la MONUSCO ni les autorités ne communiquent, ce vendredi 01 juillet des spéculations vont dans tous les sens. Il y a des gens qui affirment qu’il s’agit des blessés de guerre venant du front à Minembwe où les groupes armés ne se donnent pas de repos.

Il est temps que les dirigeants prennent la communication en charge. Plus ils sont muets plus l’opinion risque d’être désorientée.

By Pierre Kahambwa

Rédacteur en Chef | +243816669900

Laisser un commentaire