Le président de la jeunesse des communautés autochtones de la ville de Kisangani, Mr Grégoire Ngubu lance un message de félicitations à Madeleine Nikomba.

L’ordonnance signée par son Excellence Monsieur le Président de la République, chef de l’État et publiée le samedi 06 août 2022 sur les antennes de la RTNC sanctionne enfin la volonté de Dieu de vous voir changer l’image de la gestion de la Tshopo, Ternie depuis belle lurette. Que n’est pas notre joie, nous, jeunesse des communautés autochtones de la ville de Kisangani, de voir enfin le chef de l’État répondre favorablement à notre demande, celle de voir l’avènement de son excellence Madeleine Nikomba et Son excellence Paulin Lendongolia à la tête de la Tshopo, un sang nouveau pour le décollage de cette dernière. Oui, Tshopo il faut ebonga. Nous disons Tshopo ebongi déjà.
A ce titre, nous vous garantissons tout notre soutien et accompagnement pour la réussite de votre mission divine dans la province désormais sous votre leadership, celle de booster très rapidement le développement de la plus vaste province du pays. Votre vigueur et votre ténacité avec le souci qui ne cesse de vous habiter nous rassure de la suite des événements, laquelle suite confirmera davantage votre leadership inconstablement incontesté. Avec vous, la Tshopo est désormais sur la voie d’une réelle compétition internationale et la victoire de Félix Antoine Tshisekedi en 2023 n’est plus une doute dans la province de la tshopo. Tous les sept territoires et la ville de Kisangani sont déterminés, comme un seul homme, à vous apporter main forte pour le décollage effectif de la tshopo. Gouverneur et Vice-gouverneur, vous l’êtes pour tout monde.
Puisse le seigneur vous assister et vous protéger efin de relever les défis et surtout confondre tous ceux qui chercheront à s’ériger en obstacles au plan de salut de la Tshopo par vous élaboré. Plein succès et fruitueux mandat.

A conclu Mr Grégoire Ngubu.

By Hapamedia REDACTION

+243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.